Charles Georges FERVILLE-SUAN (1847-1925), vase mythologique

Vase

4 résultats affichés

  • Charles Georges FERVILLE-SUAN (1847-1925), vase mythologique

    4500,00

    Important vase en bronze mythologique de la fin du XIXè siècle de Charles Georges FERVILLE-SUAN (1847-1925), représentant Eurydice, nymphe des arbres. De forme bombé à patine brune et dorée et décor en ronde bosse. Signé Ferville Suan et sur la base Salon des beaux-arts. Patine et ciselure de grande qualité.

    Bibliographie : E.Bénézit ; Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, Paris, Éditions Gründ, 1976

    Vue Rapide
  • Importante paire de vases en marbre montés bronze, Maison Millet Paris

    25000,00

    Vases en marbre Cipolin surmontés de candélabres à trois lumières, dernier quart du XIXème siècle. Vases balustre avec une riche monture en bronze doré à décors de végétaux. Travail de grande qualité, caractéristique de la maison Millet à Paris. Le marbre Cipolin est une variété de marbre utilisée par les Romains. A la fin du règne de Louis XVI, on constate un véritable engouement pour ce type de minéraux possédant d’épaisses nervures ondulées vert, tendant au bleuté et traversé par d’épaisses couches de mica blanches. On sait le succès qu’eurent ainsi le porphyre d’Egypte, les marbres d’Italie, le jaspe, l’agate, la malachite, le lapis-lazuli, ou bien sur le cipolin dans la fabrication d’objets montés.

    Le gout pour le passé, et particulièrement pour le XVIIIe siècle, a eu une influence déterminante sur la production artistique de l’époque, et tout particulièrement dans le domaine de l’ameublement où il a entraîné les commandes de copies et d’oeuvres de style, ce qui a conduit au recours systématique à un élément fondamental du processus de fabrication qui sera de la création artistique, avec une empreinte propre à chaque ateliers de ces grands fabricants du XIXème siècle.

    Vue Rapide
  • Très grand vase orientaliste attribué à Friedrich GOLDSCHEIDER (1845-1897)

    4800,00

    Rare et spectaculaire vase en terre cuite polychrome à décor en haut-relief inspiré de l’Egypte antique, panse centrée d’un groupe figurant Cléopâtre et son serviteur accompagnés d’un ibis, col orné de scènes de guerre avec un char, divinités, scènes de cour et hiéroglyphes. La qualité de fabrication, la technique de la polychromie ainsi que la dimension exceptionnelle de ce vase est sans aucun doute issus des productions de Friedrich Goldscheider. Les couleurs de Goldscheider permettent une authentification en l’absence même de marque de fabrique. Petite restauration en dessous du vase.

    Provenance : collection particulière

    Vue Rapide
  • Vase en émail de limoges époque XIXe siècle, monture en argent

    2200,00

    Vase en émail de limoges intitulé « Pureté » représentant une jeune fille dans un décors de roses luxuriant. Monture en argent de style rocaille, poinçon tête de chien. On atteint içi dans l’exécution de cet émail peint, l’excellence. Objet d’art délicat, de grande qualité technique, maîtrise des coloris et de sa facture, en parfait état.

    A la fin du XIXe siècle, la valeur marchande l’œuvre émaillée semble dépendre d’un critère absolu : la compétence technique de l’émailleur. Elle se mesure, pour le public et la critique, notamment à la quantité de travail qu’elle paraît avoir nécessitée. Elle s’apprécie également dans une illusoire fidélité de l’œuvre copiée, souvent d’après des maîtres anciens ou dans des créations personnelles. En raison de la mise en œuvre de technique jugées complexes, proches de la mythification, l’objet fini aboutit à un prix de vente accessible seulement à une parte de la population.

    Vue Rapide
X