Sculpture en bronze « Conteur Arabe » de Charles PONSIN-ANDARAHY (1835 -1885)

Charles PONSIN-ANDARAHY

Charles PONSIN-ANDARAHY (1835 Toulouse – 1885 Toulouse), école française
Il naquit à Toulouse le 18 Mars 1835. Il fit ses études à Paris où il fut l’élève de François Jouffroy et d’Alexandre Falguière. Il revint dans sa ville natale et y resta durant toute sa carrière, considéré comme le chef de file de l’école toulousaine. Il exposa au salon de la Société des artistes français de 1865 à 1884. Il remporta une médaille de troisième classe en 1876 pour « Conteur arabe ». Il réalisa pour l’hôtel Tivolier un ensemble sculpté comprenant deux femmes entourant un cartouche portant la date de 1873.

Voici le seul résultat

  • Sculpture en bronze « Conteur Arabe » de Charles PONSIN-ANDARAHY (1835 -1885)

    5000,00

    Sculpture en bronze à patine médaille représentant un vieil homme assis qui semble raconter, à un auditoire invisible, on ne sait quelle histoire. La posture harmonieuse du personnage, les courbes du corps – dos, bras, jambes presque croisées – lui font adopter une pose typiquement orientale, que viennent appuyer la présence et le détail du collier autour du cou du conteur et le tapis sur lequel il est assis. Cette œuvre s’inscrit dans le mouvement orientaliste qui a marqué le XIXe siècle, tant en littérature qu’en peinture et sculpture. Signature du sculpteur sur la base.

    Localisation : Musée des Augustins – Toulouse : Numéro d’inventaire 2004 1 211

    Historique : œuvre réalisée en 1873 par Charles Ponsin-Andarahy, exposé au Salon en 1876

    Littérature : Stéfane Richemond, Les Orientalistes , 2008, p. 177