Antonin Carlès (1851-1919) « La Jeunesse » Sculpture en Bronze Doré

art nouveau

5 résultats affichés

  • Antonin Carlès (1851-1919) « La Jeunesse » Sculpture en Bronze Doré

    1600,00

    Épreuve en bronze doré représentant une jeune femme nue avec une fleur d’églantine à ses pieds. Signé sur la terrasse Antonin Carles et titré « La Jeunesse ». Marque de fondeur Siot-Decauville Fondeur, Paris et numéroté D347. Socle en marbre-onyx d’Algérie de couleur verte, toute petite réparation suite à un léger éclat sur un angle.

    Historique
    Le Plâtre acquis au Salon de 1883 (NO 3426) , placé en 1886 au dépot des marbres, a été déposé en 1889 au musée des Beaux-arts de Grenoble ; des réductions ont été éditées en marbre, en  biscuit par la manufacture de Sèvres en trois grandeurs, en bronze et bronze doré par Siot-Decauville en deux grandeurs; commande par l’état en 1883 ; statue commandée au Salon

    Expositions

    • Salon de la Société des artistes français (salon 103) – palais des Champs Elysées – France, Paris, 1885
    • Préfiguration du musée d’Orsay – Le Post-Impressionnisme – palais de Tokyo – musée d’Art et d’Essai – France, Paris, 1977 – 1986
    Vue Rapide
  • Charles Georges Ferville-Suan (1847-1925), Bronze Intitulé « Guide de la Jeunesse »

    1500,00

    Rare bronze symboliste du sculpteur Ferville-Suan (1847-1925) à patine brune et doré représentant une jeune fille sur un escargot, munie d’une baguette pour essayer de le faire avancer plus vite. Base de forme polylobée en marbre fleur de pêcher et contre socle en bronze. Terrasse naturaliste en bronze doré signée Ferville Suan. Cette sculpture incarne la symbolique de l’escargot et indique qu’il est temps de laisser aller un moment afin que vous puissiez le voir, il est temps d’être audacieux et courageux, mais aussi d’être calme et tolérant. La signification spirituelle de l’escargot doit être considérée comme un guide précieux pour cette jeune fille.

    Bibliographie : E.Bénézit ; Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, Paris, Éditions Gründ, 1976

    Vue Rapide
  • Grande Sculpture en Albâtre « Tzigane »de Emmanuel VILLANIS (1858-1914), école française

    3800,00

    Grande et belle épreuve en albâtre représentant un buste de jeune femme nomade d’origine Indou et d’inspiration Art Nouveau. Elle est représentée les cheveux enveloppés dans un foulard, en robe à épaules dénudées, positionnée la tête tournée de trois quart, avec un air doux, légèrement absente et rêveuse. Sculpture signée sur l’épaule E.Villanis et titrée sur la terrasse Tzigane, un terme européen pour Gypsy – ce travail capture certainement la femme libre d’esprit, sombre et aventureuse reflétée par son titre.

    Bibliographie : Pierre Kjelberg, les bronzes du XIXe siècle, les Editions de l’Amateur, Paris 1989, page 641 à 644

    Vue Rapide
  • Grande sculpture en bronze « Prise de corsaire » de Emmanuel VILLANIS (1858-1914), école française

    Belle et grande épreuve en bronze à patine polychrome reposant sur une base rectangulaire naturaliste. Fonte ancienne signée sur la terrasse « E. Villanis » et intitulée « Prise de corsaire », portant le cachet « Société des bronzes de Paris » numéroté « 4025 » Cette belle sculpture d’Emmanuel Villanis, très marquée par l’esprit Art Nouveau, est représentée par une jeune et sensuelle prisonnière Orientale dite prise de corsaire, avec un air doux, légèrement absente et rêveuse.

    Bibliographie : Pierre Kjelberg, les bronzes du XIXe siècle, les Editions de l’Amateur, Paris 1989, page 641 à 644

    Vue Rapide
  • Groupe en bronze « Oursons Jouant » de Peter Victor (1840-1918)

    Groupe en bronze doré représentant deux jeunes oursons jouant sur un base au naturel, signé du sculpteur V.Peter et portant le cachet de la maison Susse Frères editeurs à Paris. Cette sculpture est réalisée selon la technique de la fonte au sable, justesse des proportions, effets de profondeur et précision de la ciselure sont à l’honneur. Le choix pertinent du marbre rouge Levanto conjugué avec la dorure du bronze en font une sculpture somptueuse.
    Localisation : Les oursons – sulpture en bronze de Victor Peter (1848-1918) Dans le Parc Saint-Lambert, XVéme arrondissement de Paris.
    Belfort : Chambre interdépartementale d’Agriculture : Jeunes ours jouant, dit aussi Les Oursons, vers 1901, groupe en marbre gris. Le plâtre est exposé au Salon de 1900.

    Bibliographie : Pierre Kjelberg, les bronzes du XIXe siècle, les Editions de l’Amateur, Paris 1989, page 538-539

     

    Vue Rapide
X