Bougeoir à main signé Ferdinand Barbedienne

Luminaires

Affichage de 1–5 sur 13 résultats

  • Bougeoir à main signé Ferdinand Barbedienne

    300,00

    Bougeoir à main en bronze patiné signé de F.Barbedienne (1810-1892) fondeur, fabricant et éditeur. En forme de lampe à huile, décor composé par des têtes de personnages et prise à tête d’aigle . Modèle de lampe inspirée de l’Antiquité, trés en vogue sous le règne de Napoléon III.

    Vue Rapide
  • Ferdinand Barbedienne ( 1810 -1892), importante paire de candélabres Orientaliste

    3800,00

    Candélabres en bronze d’inspiration orientale à cinq bras de lumières à double patine brune et dorée . Le fût cylindrique est sculpté de fleurs et les bras de lumière sont ornés de frises de perles et d’arabesques. Signature de F. Barbedienne sur la base.

    Vue Rapide
  • Grande lampe de salon en bronze doré et onyx, de Léon Marchand (1831-1899)

    Importante lampe de salon en bronze ciselé et doré et marbre-onyx d’Algérie de style Louis XVI. Riche décor de guirlandes de fleurs, de fruits et de draperies, manque l’abat jour. La base est de forme tripode, le centre est décoré d’un pot à feu reprenant le décors des panse à l’Antique. Le travail, le décors et la ciselure du bronzier, est tout à fait exceptionnel, cette lampe de salon d’une composition d’une extrême finesse est inspirée des modèles iconographiques de Pierre Gouthière et s’inscrit bien dans le registre des productions parisiennes, destinées à prendre place dans les intérieurs les plus somptueux. Marque de fondeur au monogramme au revers d’un bronze pour Léon Marchand, fabricant de bronzes d’art.

    Littérature : Les bronzes du XIXème siècle, Pierre Kjellberg, les éditions d l’amateur,Paris 1989 page 662

    Provenance : colection privée

    Vue Rapide
  • Importante paire de vases en marbre montés bronze, Maison Millet Paris

    25000,00

    Vases en marbre Cipolin surmontés de candélabres à trois lumières, dernier quart du XIXème siècle. Vases balustre avec une riche monture en bronze doré à décors de végétaux. Travail de grande qualité, caractéristique de la maison Millet à Paris. Le marbre Cipolin est une variété de marbre utilisée par les Romains. A la fin du règne de Louis XVI, on constate un véritable engouement pour ce type de minéraux possédant d’épaisses nervures ondulées vert, tendant au bleuté et traversé par d’épaisses couches de mica blanches. On sait le succès qu’eurent ainsi le porphyre d’Egypte, les marbres d’Italie, le jaspe, l’agate, la malachite, le lapis-lazuli, ou bien sur le cipolin dans la fabrication d’objets montés.

    Le gout pour le passé, et particulièrement pour le XVIIIe siècle, a eu une influence déterminante sur la production artistique de l’époque, et tout particulièrement dans le domaine de l’ameublement où il a entraîné les commandes de copies et d’oeuvres de style, ce qui a conduit au recours systématique à un élément fondamental du processus de fabrication qui sera de la création artistique, avec une empreinte propre à chaque ateliers de ces grands fabricants du XIXème siècle.

    Vue Rapide
  • Importante torchère en régule à décors de femme de style néoclassique

    1400,00

    Importante torchère en régule à sujet d’une femme de style néoclassique tenant dans ses mains une torche enflammée faisant éclairage. Ces statues sont trés représentatives des porte-luminaires que l’on pouvait trouver dans les grandes demeures bourgeoises sous le règne de Napoléon III où le sensualisme, l’abondance des formes, la démesure et l’étude du mouvement dominent.

    Vue Rapide
X