Jean-François-Théodore Gechter (1796-1844)

Jean-François-Théodore Gechter (Paris ,1796-Paris 11 Décembre 1844) élève de François Joseph Bosio et du Baron Gros, il prend part aux travaux du grand bas-relief qui orne L’Arc de Triomphe et reçoit la Légion d’Honneur en 1837 . Mais il est aussi l’auteur de nombreux groupes équestres et de statues et de statuettes de rois et de saints , de gladiateurs , de chevaliers du Moyen Age , d’Indiens , de personnages antiques , ect…, dont certains paraîtront au Salon entre 1824 et 1844 . On admirait particulièrement le modelé de ses chevaux dans les effigies équestres. Parmi ses envois au Salon , quelques bronzes sont indiqués « demi-nature » : Gladiateur vaincu et Guerrier s’arrachant une flèche au talon (1824) , Castor domptant un cheval (1831). Au Salon de 1833 figure Charles Martel combattant Abderame , roi des Sarrasins et obtient une commande du Ministère du Commerce. Il semble qu’il y ait eu plusieurs éditions de ce groupe en bronze , différents éditeurs travaillaient avec Gechter . Il vendait ses modèles à ces maisons d’édition comme la Maison Denière , Nicolas-Germain Charpentier , Galle et Debraux d’Anglure. Le musée du Louvre à fait l’aquisition en 1991 d’une garniture de cheminée « Combat de Charles Martel et d’Abdérame »d’aprés Jean-François-Théodore Gechter édité par Nicolas-Germain Charpentier vers 1849. De grands bronzes sont égalements exposés au Salon : La Mort de Tancède en 1837 et Amazone bléssée en 1840. Musées : Bordeaux , Paris Arts décoratis et le Louvre Jean-françois Dininger dit Denière ( 17774-1866) , fonda un atelier à la fin du XVIIIe siècle avec François Matelin . Atelier qui prospéra sous le premier Empire avec deux cents artisans qui y travaillaient et prit toute son ampleur sous le règne de Louis-Philippe . Il fut avec Pierre-Philippe Thomire l’un des principaux architectes du goût égyptien sous l’influence du baron Vivan-Denon. En 1822 , il reçut le titre de Fournisseur du Roi , de la Reine , des Princes et des Princesses et de la conservation du Mobiler de la Couronne. Il compta parmi ses clients prévilégiés la duchesse de Berry et le Roi d’Espagne . Son atelier continua à patir de 1844 sous le nom de Denière et Fils jusqu’a la fin du XIXe siècle. La base en marbre noir de Belgique est de M.Mudesse Marbrier à Paris , 6 rue Losses du Temples , il obtient le 24 Septembre 1839 un brevet pour le placage du marbre sur bois et sur métal.

Aucun produit ne correspond à votre sélection.

X